Accompagnement psychologique et sophrologie
  Maladie grave - Les aidants - Le contrôle de la douleur
Nouvelle image corporelle et ré-adaptation - Ré-apprendre
à vivre après un deuil - Dépendance affective - Retraité ( e)
Week-end mieux être: évasion, sommeil, stress et émotions,
       Etre parents - Sophro - cercle pour rire et s'évader

Centre Mieux être et sérénité
          La Pause Sereine
      

Un îlot de paix
dans l'île
En Corse du sud

Sortir du deuil, réapprendre à vivre

" Ne le cherchez pas en arrière, ni ici, ni là, ni dans les vestiges matériels qui vous sont naturellement chers. Il n’est plus là. Il ne vous attend plus là. C’est en avant qu’il faut le chercher, dans la construction de votre vie renouvelée… Non pas oublier, mais chercher en avant. Décidez-vous seulement à ne plus vivre dans le passé, ce qui ne veut pas dire que vous oubliez celui-ci, mais seulement que votre manière, la vraie, de lui être fidèle doit consister à construire en avant… Ne vous isolez pas. Ne vous repliez pas au fond de vous-mêmes. Mais voyez le plus possible vos amis. Donnez-vous. C’est ce don qui vous libérera et vous épanouira. Je voudrais que vous trouviez nombre de gens et de choses auxquels, noblement, vous vous donnerez". Teilhard de Chardin
                                                                                                                                   
 

Cet accompagnement doit permettre à la personne endeuillée de cheminer vers l'apaisement et de réaliser avec douceur et bienveillance le processus naturel de cicatrisation qui constitue le deuil.


Le rôle du thérapeute est d'aider la personne :

  •  à comprendre les différentes phases du deuil et les émotions qui s'y rattachent ainsi qu'à se situer sur le chemin parcouru
  •  à accepter de se confronter à ses émotions et à les vivre
  •  à créer , si nécessaire ses propres rites de séparation
  •  à apprendre à vivre sans la présence de la personne que l'on a aimé tout en faisant du processus du deuil le garant du non - oubli
  •  à donner une juste place au défunt dans son souvenir en transformant l'absence extérieure en présence intérieure 
  •  à changer son état interne pour ré- apprendre à vivre