Accompagnement psychologique et sophrologie
  Maladie grave - Les aidants - Le contrôle de la douleur
Nouvelle image corporelle et ré-adaptation - Ré-apprendre
à vivre après un deuil - Dépendance affective - Retraité ( e)
Week-end mieux être: évasion, sommeil, stress et émotions,
       Etre parents - Sophro - cercle pour rire et s'évader

Centre Mieux être et sérénité
          La Pause Sereine
      

Un îlot de paix
dans l'île
En Corse du sud

ACCOMPAGNEMENT PSYCHOLOGIQUE SOPHROLOGIE


Dans leur expérience du deuil blanc

Le deuil blanc est celui que l'on fait d’une personne qui est physiquement présente mais qui peu à peu,  se trouve coupée  de ses capacités antérieures.

C’est vivre le deuil d’une personne aimée que l’on ne re - connaît plus.

C’est une forme de chagrin intense  pour  qui prend conscience de la dégénérescence cognitive, physique et affective d’un proche.

C’est  la nécessité de comprendre ce qui arrive afin de développer des comportements appropriés de présence et d’amour.  

C’est  un défi de tous les instants pour accepter l’état de dégradation d’une personne chère.  

C’est cheminer inlassablement  dans le temps inexorable du huis clos familial et tisser  envers et malgré tout la toile ultime de l’être ensemble.


    Cet accompagnement est construit sur la base d’une écoute active et empathique où le patient est assuré de pouvoir à son rythme aborder la question du diagnostic, de son inquiétude par rapport aux soins, de son devenir, de son rapport aux modifications du corps.

   Cette écoute peut être enrichie des apports de la relaxation et de la sophrologie.


Le rôle du thérapeute est d'amener l'aidant à :

       - Comprendre ce qui lui arrive  et  l’aider à  s’inscrire dans une  perspective de changement quant à son quotidien avec son proche.

       - Comprendre les  différentes  phases d’un deuil blanc, de la maladie grave

       - Reconnaître et  traverser les différents stades de la maladie évolutive.

       - Développer ses capacités d’adaptation aux situations nouvelles  crées par   les différents stades de la maladie.

       - Dans la recherche de nouveaux moyens de communication avec la  personne malade.

       - Reconnaître et à comprendre les émotions liées au  deuil blanc, à la maladie grave .

       - Nommer, normaliser et valider son chagrin.

       - Se protéger et  instaurer un mieux - être dans son quotidien.

       - construire sa propre histoire de vie.

ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES 
ATTEINTES D 'UNE MALADIE GRAVE

Un voyage de mille lieues commence par un pas. Lao-Tseu

«  C’est souvent dans cet écart, dans cette écoute attentive, que se loge la possibilité de guérison envers et contre tout, la possibilité d’aider le malade à utiliser son sursaut de vie devant le danger mortel, et de pouvoir ensemble galvaniser son énergie… écouter , écouter l’autre avec attention, présence, eccéité et bienveillance, écouter en soi ce qui parle et s’exprime, oser voir le reflet d’une émotion dans le visage, les yeux, les tensions, les gestes, ce qui se dégage comme impression profonde de la personne qu’on a devant soi                                  

                                       Anne Ancelin-Schutzenberger


Auprès d'un proche ayant une maladie grave

  Ton corps épuisé de toutes ses floraisons

Se replie et frissonne du givre à l'horizon

Papier de soie ayant servi mille fois

Je voudrais te réchauffer, te porter tout entier près du feu

Je voudrais que la fougue d'un autre temps

Revive dans tes yeux. Mais nous ferons ce que tu peux…

Tout près de ton corps j'érige un campement

Et toutes les horloges prennent les cadences de ton temps


J'apprends tes nouveaux codes, 

je respecte tes silences

Nous refaisons tes voyages , je souris à tes danses

 J'ai le courage éternel, laisse - moi être ta sentinelle

          Tout va bien, je tiens ta main




Le rôle du thérapeute est de:

- Soutenir le patient dans l’épreuve
- De l’aider à ne pas être débordé par l’angoisse
- De l’aider à percevoir les différentes composantes de sa douleur
- De l’aider à mobiliser ses forces vitales et à se réapproprier son avenir malgré les difficultés
- De le préparer au retour à la maison et aux changements de modes de vie
- De faire le deuil de certaines situations du passé tout en maintenant estime de soi et confiance en soi
- De l’aider à se réapproprier la parole confisquée par la douleur